Restitution archéologique 3D inscrite dans une muséographie

La Villa gallo-romaine de Plassac

En juillet 2002, le Conseil Général de la Gironde décide de réaliser un programme de restauration, de mise en valeur et de présentation des mosaïques du site de Plassac et lance un programme de grande envergure pour valoriser ce site exceptionnel.

Les fouilles des années 1960 ayant laissé le site à l’état de «friche archéologique», le site présente un degré de complexité élevé pour le public. Le principe de restaurer et de mettre en valeur les vestiges s’est donc imposé pour assurer leur sauvegarde, puis développer les actions en faveur du tourisme culturel. Un musée aménagé par le Conseil Général présente l’histoire, l’architecture et les décors des villas successives. De plus, une des plus importantes collections de peintures murales romaines en France issue du site et le mobilier archéologique (céramiques, objets métalliques, monnaies…) trouvé lors des fouilles est exposé.

En 2004, l’Association 3D Patrimoine, association d’entreprises girondines spécialisées dans le secteur de la reconstitution virtuelle, sous la direction d’archéologues de l’Institut Ausonius, décide de réaliser la villa de Plassac en 3D. En effet, cette association a pour objectif la mise en commun de compétences technologiques au service de la valorisation du patrimoine archéologique et historique de l’Aquitaine.

Fort de cette expérience, le Conseil régional d’Aquitaine a décidé de soutenir les initiatives mettant en oeuvre des applications de réalité virtuelle et s’emploie à faire des technologies de communication et d’innovation un axe moteur des futurs programmes européens pour la période 2007-2013. L’objectif est de capitaliser un savoir-faire technologique et institutionnel lors des expériences menées au titre des projets innovants. La réalisation de la villa de Plassac s’inscrit donc dans un projet plus vaste, porté par l’Association 3D Patrimoine, de création d’un pôle d’excellence de simulation du patrimoine historique en réalité virtuelle.

La restitution virtuelle de la villa de Plassac

Plassac, situé sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde, à environ 3 km au sud de la ville de Blaye, à 45 km possède en son centre des vestiges de la villa gallo-romaine qui occupent une surface d’un hectare environ.

Le but de l’Association 3D patrimoine pour ce projet de restauration était de reconstituer la villa de Plassac en réalité virtuelle et de mettre en place un système immersif et interactif de visite afin d’offrir aux visiteurs une approche nouvelle et bien plus précise du site.

La solution envisagée pour le site de Plassac consiste donc en un relevé à l’aide d’un laser guidé par un opérateur humain. Pour cela, la société ECTYPE a développé un logiciel embarqué sur portable couplé à une lunette laser LEICA afin de bâtir un fichier 3D en temps réel pendant la phase de terrain. Cet outil offre une grande vitesse d’exécution et une visualisation temps réel de la prise de point qui permet à l’opérateur de valider directement le fichier final.

Un premier modèle a été communiqué aux infographistes d’Axyz en vue de réaliser le modèle 3D de la villa. Dans le même temps les concepteurs de Systonic définissaient le scénario et les modalités de la visite interactive en accord avec le spécialiste du site. Les infographistes ont ensuite procédé au travail des textures et de l’éclairage de la scène 3D dans le moteur de rendu Patchwork3D (logiciel de présentation 3D photoréaliste temps réel de Lumiscaphe). La société Lumiscaphe a développé des optimisations spécifiques afin de rendre le module de 3D temps réel le plus performant possible et procurer la meilleure expérience de visite virtuelle aux spectateurs.

Le dispositif interactif créé doit être simple d’utilisation et accessible à tout type de publics. Il doit également être manipulé par un guide, lors de présentation de groupe si bien que la bande sonore peut être coupée pour laisser la parole au présentateur. L’interface « souris » a été retenue, pour se déplacer, regarder à 360°, zoomer avec la molette pour s’approcher d’un élément.

Aline Guichardon
Cet article a été publié dans Visites. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Restitution archéologique 3D inscrite dans une muséographie

  1. Ping : Immergé dans la culture architectural « Scénographie immersive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s