Star Wars Identités : du RFID et de l’infrarouge pour une immersion du visiteur

En ce moment (et jusqu’au 16 septembre 2012) se tient au Centre des Sciences de Montréal (l’équivalent de notre Cité des Sciences) une exposition sur l’univers de Star Wars, Star Wars™: Identités.

L’exposition présente « deux cents costumes, accessoires, maquettes et dessins conceptuels », autour des six épisodes de la saga ainsi que de la série Star Wars: The Clone Wars. La visite peut prendre entre une heure et deux heures ; elle est ouverte et conseillée à un public de tout âge.

À l’accueil de l’exposition, le visiteur récupère deux accessoires : un récepteur infrarouge à porter en pendentif, muni d’une oreillette à fixer sur l’oreille droite, ainsi qu’un bracelet en silicone (de ce type) à l’intérieur duquel se trouve une puce à radiofréquence (RFID).

Le premier accessoire sert à la réception d’un message audio diffusé par des bornes, et accompagnant soit une vitrine d’accessoires (divers dessins représentant les premières incarnations de Yoda, par exemple) soit une télévision diffusant un message d’intérêt pédagogique et illustrant le commentaire audio (en français ou en anglais, le récepteur infrarouge permettant le choix de la langue et le réglage du volume).

Le second accessoire, le bracelet RFID, sert à enregistrer des choix de parcours. En effet, à travers cette exposition, les visiteurs sont amenés à créer leur propre personnage dans l’univers de Star Wars, de son espèce (wookie, humain, jawa, twi’lek, tusken, gungan, ewok, le choix est large) et de sa planète d’origine en passant par son caractère, ses fréquentations ou le métier de ses parents.

Ces choix se font à l’aide de bornes (écrans tactiles), devant lesquelles le visiteur passe son bracelet. Les choix s’affichent alors sur l’écran, avec des explications concernant chaque choix possible. Lors d’un choix concernant la planète d’origine de notre personnage créé, notre avatar, chaque planète sera accompagnée d’un petit descriptif concernant son climat, sa population et les métiers exercés par celle-ci. La sélection d’informations sur une borne se fait relativement rapidement. Seul l’un des passages est toutefois plus long : il s’agit d’un questionnaire psychologique, afin de déterminer par une série de dix questions si notre personnage est plutôt calme / nerveux, sensible / insensible, etc.

Les bornes vidéos accompagnent ces choix par un discours scientifique et pédagogique sur les relations entre personnalité et choix faits par le visiteur, et l’impact sur notre personnalité de nos relations, nos parents, notre origine d’une manière générale, ou nos décisions au cours de la vie.

La dernière question à laquelle est confronté le visiteur est sans doute la plus importante pour la création du personnage : votre personnage va-t-il accepter l’offre de l’empereur Sith Dark Sidious (Palpatine) et passer du côté obscur de la force ?

Une toute dernière salle, carrée, est dotée sur trois côtés de grands écrans, permettant au visiteur de valoriser son avatar modelé au cours de l’exposition, avec en fond de l’image son mentor, sa planète d’origine, un ami (une des bornes consiste simplement à apposer côte à côte les bracelets de deux visiteurs, manière de représenter leur amitié), ainsi qu’un symbole de l’un des choix importants faits par l’avatar du visiteur / joueur.

Le dernier mur de cette salle est composé de cinq bornes, sur lesquelles le visiteur peut entrer son adresse de courriel afin de recevoir le lien vers la fiche de son personnage, qui présente de manière romancée les choix effectués au cours de l’exposition.

Si l’inconfort provoqué par le port d’une oreillette comme celle décrite peut être discuté, d’une part les visiteurs — enfants comme adultes — acceptent bien ce dispositif, et d’autre part celui-ci permet une sonorisation réduite (ou focalisée sur quelques objets) de l’exposition, et la proposition d’un choix de langue varié (ici français et anglais) lors les animations présentées sur les bornes.

Ce dispositif a été développé par X3 Productions, qui regroupe « gsmprjct°, [un] collectif de quatre groupes intégrés qui a conçu et produit de nombreuses expositions pour une variété de musées internationaux, l’Équipe Spectra, organisation culturelle privée la plus importante au Canada, et l’Agence de communications créatives Bleublancrouge », dans le but de « redéfinir l’expérience muséale moderne en offrant des expositions itinérantes interactives à succès ».

L’expérience est, de mon point de vue, plutôt concluante.

Clément / @w3corg

About these ads
Ce contenu a été publié dans Expérimentations, Exposition, Uncategorized, Visites. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Star Wars Identités : du RFID et de l’infrarouge pour une immersion du visiteur

  1. Ping : Star Wars Identités : du RFID et de l’infrarouge pour une immersion du visiteur « Cliophile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s